09/04/2012

LE PIEMONT - LES LANGHE - LE BAROLO

 “Tre nasi son quel che ci vuole per bere il Barolo
(Trois nez sont ce qu’il faut pour boire le Barolo).
 
C’est avec cette maxime de l’écrivain Cesare Pavese que Giuseppe nous a présenté la région du Piemont et son célèbre Barolo :

  

piemont,langhe,barolo,bevione

 

Contenu                                                                            

1        INTRODUCTION 
2        HISTORIQUE 
3        GEOGRAPHIE – ECONOMIE –TERROIR 
4        LA VITICULTURE 
5        LES APPELLATIONS 
6        CEPAGES
7        LES VINS PRESENTES
7.1        L’Azienda Agricole BEVIONE Davide 

7.1.1      Dolcetto di Dogliani 2008 Bric dj Iriva – DOC - BEVIONE
7.1.2      Dogliani 2008 – DOCG – BEVIONE
7.2        Barbera d’Asti – La vigna vecchia 2009 – Cossetti Clemente  - DOCG..
7.3        BAROLO ROGGERI 2005 – DOCG – CIABOT BERTON.
7.4        Barbera d’Asti – Villa Terlina – Gradale 1998 – DOC. 

 

 1    INTRODUCTION

 La Région du Piémont (en piémontais Region Piemont et en italien Regione Piemonte) est une région du nord-ouest de l'Italie. Le Piémont tire son nom de sa situation, au pied des Alpes. Traversé par le Pô, il est limitrophe des régions françaises de Rhône-Alpes et de Provence-Alpes-Côte d'Azur, des régions italiennes du Val d'Aoste, de Lombardie, de Ligurie et d’Émilie-Romagne et des cantons suisses du Valais et du Tessin. 
Les collines Langhe, entre le Val d'Aoste et la côte ligurienne, ne se contentent pas de produire noisettes et confiseries, elles sont aussi le pays de la truffe blanche, et des meilleurs vins de nebbiolo dont le célèbre Barolo.

 

2  HISTORIQUE

 Le territoire qui correspond au Piémont d'aujourd'hui fut habité par des populations d'origine celto-ligure, qui ont été soumises à la culture romaine depuis le IIe siècle avant notre ère.
De nombreuses villes piémontaises conservent d'importantes traces de l’époque romaine. Le Piémont a été, à plusieurs reprises, ravagé lors d'incursions des tribus germaniques et, pendant le Haut Moyen Âge, il a été une liaison entre le royaume des Lombards et celui des Francs.
La Principauté du Piémont naît en 1418.
Dès 1494, le Piémont est embrasé par les guerres d'Italie. Dans la première moitié du XVIe siècle, le Pays devient le lieu de batailles entre des armées étrangères, ce qui bloque la vie culturelle.
Avec le retour du Duché de Savoie et le déplacement de la capitale de Chambéry à Turin en 1563, commence une nouvelle époque au cours de laquelle le sentiment national piémontais devient toujours plus fort.
Le Piémont est occupé par la France en 1796 et annexé le 11 septembre 1802.
Après le retour du roi, l’élite culturelle piémontaise combat pour l’unité de l’Italie, qui est réalisée en 1861.
Après la formation du royaume d’Italie, le Piémont perd beaucoup de son importance ; la langue piémontaise subit la concurrence de l’italien et la littérature piémontaise devient provinciale.
En 1864, Turin perd son rôle de capitale et la langue ainsi que la culture italiennes prennent définitivement le pas sur la langue et la culture piémontaises.
Au XXe siècle, le Piémont devient une région industrielle, caractérisée par une forte immigration en provenance du sud de l'Italie. 

 

3    GEOGRAPHIE – ECONOMIE –TERROIR

Capitale régionale: Turin
Provinces: Alessandria, Asti, Cuneo, Novare, Turin, Vercelli
Superficie: 25 399 km carrés
Superficie vinicole DOC: 35 900 hectares (1ère place)
Production DOC: 1.200.000 hectolitres (représente 32% de la production totale). 

Le Piémont fait partie de l'ensemble des régions de la plaine du Pô qui comprend plusieurs autres régions : la Lombardie, le Val d'Aoste, la Vénétie, l'Émilie-Romagne, le Trentin-Haut-Adige et le Frioul-Vénétie-Julienne.
Le climat est rude d'après les standards italiens, avec des saisons très marquées. L'hiver est froid avec beaucoup de neige. L'été est chaud et sec. Le printemps et l'automne sont tempérés, voire frais avec des brumes au temps des vendanges. 
Le Piémont est entouré, sur trois de ses côtés, par les Alpes, incluant le mont Viso au pied duquel le Pô prend sa source, et le mont Rose.
La géographie du Piémont est celle d'un territoire essentiellement montagneux (à 43,3 %) mais comportant aussi de vastes espaces de collines (30,3 % du territoire) et de plaines (26,4 %). 
Le Piémont est la deuxième plus grande région d'Italie, après la Sicile, en termes de superficie, sur les vingt régions que compte le pays. Son territoire recouvre essentiellement la partie supérieure du bassin du Pô, qui naît à l'ouest de la région, et est le plus important fleuve italien.
Le Piémont a toujours été une région riche d'Italie, berceau de l'industrie transalpine (Fiat, Agnelli).
Sa partie basse est une région agricole fertile. Les principaux produits agricoles de la région sont les céréales comme le riz, qui représentait plus de 10 % de la production nationale en 1999, le maïs, les grappes de raisin pour le vin, les fruits et le lait.
Le Piémont est une des plus grandes régions viticoles d'Italie. Plus de la moitié de ses 700 km² de vignes sont enregistrées comme DOC. Des vins renommés y sont produits, tels que le Barolo, le Barbaresco et le Moscato d'Asti. Les différents cépages incluent le nebbiolo, la barbera, le dolcetto, le freisa, le grignolino et le brachetto.
Le fromage y est aussi réputé : neuf sont de type DOC. 
La province de Coni comporte des fabriques de chocolat du groupe Ferrero dont le siège est implanté à Alba, et d'importantes industries mécaniques.

  

4  LA VITICULTURE

 Une très large majorité des vins du Piémont sont issus de cépages locaux.
A côté du noble Nebbiolo, source du Barolo, du Barbaresco, du Gattinara et du Ghemme, qui sont tous des DOCGs, la Barbera est le plus populaire pour les vins rouges, suivi du Dolcetto qui est apprécié pour sa rondeur. 
 

Les blancs sous appellation représentent quand même près d'un tiers de la production.
Tout d'abord, l'Asti, dont la DOCG s'applique tant au mousseux Asti Spumante qu'au Moscato d'Asti plus légèrement pétillant.
Avec une production annuelle de près de 60 millions de litres, l'Asti se classe second derrière le Chianti en terme de volume pour les vins classés.
Une autre star bien établie est le Gavi, un blanc sec élaboré à partir du cépage local Cortese et qui s'est récemment ajouté à la liste des DOCGs.

Une majorité des vignobles de la région sont situés dans les collines des Langhe et de Monferrato, qui sont connectées aux Apennins par le sud est.
Mais plusieurs vins d'importance sont également issus des contreforts des Alpes au nord entre le lac Majeur et le Val d'Aoste. 
 

Le point central de la production de grands vins est la ville d'Alba sur la rivière Tanaro.
Dans les collines toutes proches des Langhe, on produit environ 6 millions de bouteilles par an de Barolo « roi des vins, vin des rois », alors que le Barbaresco, qui beaucoup d'expert considèrent comme son égal, n'atteint que rarement 2,5 millions de bouteilles annuellement. Les deux sont issus du cépage Nebbiolo, qui leur donne une structure puissante qui les rend capables de s'améliorer pendant de nombreuses années.
 

Les traditionnels Barolo et Barbaresco ont été admirés presque comme des vins cultes, mais également souvent critiqués comme trop élaborés pour les palais actuels. Mais la combinaison de millésimes hors du commun et la perfection des techniques mises en œuvre par les jeunes vignerons semblent changer cette image. Le Barolo et le Barbaresco ont gardé leur dimension ample tout en devenant plus équilibrés et plus abordables qu'avant.  

La région d'Alba est renommée pour son Dolcetto souple et lisse existant sous plusieurs appellations, son Nebbiolo de première qualité et l'Arneis blanc issu des collines de Roero. Mais le progrès le plus important réalisé dans les zones d'Alba et d'Asti reste l'omniprésente Barbera, qui après avoir un temps été considérée très commune a pris rapidement des airs aristocratiques.  

Certains vins de Barbera soutiennent avec l'âge la comparaison avec les meilleurs Nebbiolo. Les Piémontais boivent plus de vin rouge que de vin blanc, et près de la moitié du rouge est de la Barbera, qui peut aussi être très attrayante dans ses versions jeune et fruitée ou pétillante.
Trois autres vins rouges ont été réhabilités après des décennies de déclin comme le pourpre Grignolo, le Freisa mousseux et le Brachetto d'Acqui pétillant, léger et vif. 
 

Dans l'autre zone majeure de production de Nebbiolo, les collines du nord, des styles plus modernes émergent en rouge comme le Carema, le Lessona, le Sizzano, le Fara et Gattinara, tant vanté et qui, avec son voisin le Ghemme, a obtenu la DOCG.  

Le Piémont est le premier producteur de vins pétillants. Avant tous les autres, il y a l'Asti, le plus populaire des vins mousseux doux du monde. Le marché pour ce blanc aromatique est en fait plus grand à l'étranger qu'en Italie. De fait, la demande mondiale est si grande qu'une pénurie de raisins Moscato di Canelli s'est développée.
Le Piémont est aussi un producteur majeur de vins pétillants secs bien que la plupart des raisins Chardonnay et Pinot utilisés pour leur élaboration vienne de l'extérieur de la région, essentiellement de l'Oltrepo Pavese voisine en Lombardie ou du Trentin Haut Adige.
 

Parmi les vins blancs tranquilles, le Gavi démontre un style sec mais élégant qui explique pourquoi les amateurs le considère un des meilleurs en association à des fruits de mer ou du poisson, et qui a été récemment promu à la DOCG.
L'Arneis, vif et fruité, continue de gagner du terrain autour de Roero, où le Favorita, léger et acidulé, émerge également.
Par ailleurs, certains prédisent la renaissance de l'antique Erbaluce di Caluso à côté de Turin.

 

5    LES APPELLATIONS

 5.1    Système de Classifications

Petit rappel du système de classification des vins italiens, il existe 4 catégories : 

  • Vini da tavola : ce sont les vins de tables
  • Indicazioni geografiche tipiche (I G T) : Vins de zone géographique limitée.
    On a trop tendance à les comparer avec les vins de pays français mais cela n’est pas vraiment équivalent. Les IGT italiens regorgent de grands vins.
  • Denominazioni di origine controllate  (D O C) : Equivalent aux  AOC françaises
  • Denominazioni di origine controllate  e garantite (D O C G) :
    Ici l’appellation est « garantie » et soumise à des contrôles très strictes de qualité et de commercialisation.

 Le Piémont a la plus forte densité d'appellations d'Italie avec environ une dizaine de DOCGs et une bonne quarantaine de DOCs.
 
Il n’y a pas d’IGT dans le Piemont.

 

5.2    Les DOCGs :

 

Asti ou Asti Spumante,Barbaresco,  Barolo, Brachetto d’Acqui,
Dolcetto de Dogliani Superiore,
Gattinara,  Gavi (ou Cortese di Gavi),  Ghemme,Moscato d’Asti, 
Roero , Roero Arneis,

 

5.3    Les DOCs :

 Liste non exhaustive: 

Albugnano,  Barbera d’Alba,  Barbera d’Asti,  Barbera del Monferrato, Boca,  Bramaterra, 

Canavese,  Carema, Colli Tortonesi,  Colline Novaresi,  Colline Saluzzesi, Colline Torinesi, Cortese dell’Alto Monferrato,  Coste della Sesia, 

Dolcetto d’Acqui,  Dolcetto d’Alba,  Dolcetto d’Asti,   Dolcetto delle Langhe Monregalesi, 

Dolcetto di Diano d’Alba or Diano d’Alba,  Dolcetto di Dogliani, Dolcetto di Ovada, 

Erbaluce di Caluso,  Fara,  Freisa d’Asti,  Freisa di Chieri, 

Gabiano,  Grignolino d’Asti,  Grignolino del Monferrato Casalese, 

Langhe,  Lessona,  Loazzolo, 

Malvasia di Casorzo d’Asti,  Malvasia di Castelnuovo Don Bosco,  Monferrato (Casalese) 

Nebbiolo d’Alba,  Piemonte,  Pinerolese,  Rubino di Cantavenna,  Ruchè di Castagnole,   Monferrato,  Sizzano, Valsusa,  Verduno Pelaverga or Verduno 

  

5.4    Barolo : Un vin de Roi

 “Tre nasi son quel che ci vuole per bere il Barolo” (Trois nez sont ce qu’il faut pour boire le Barolo), écrivait Cesare Pavese dans “Il compagno” (Le camarade).
Il s’agit d’un vin appartenant à une dimension mythique.
 

La zone d’origine des raisins aptes à produire le Barolo DOCG inclut 11 Communes:
Barolo, Castiglione Falletto, Serralunga d’Alba et une partie des communes de Cherasco, Diano d’Alba, Grinzane Cavour, La Morra, Monforte d’Alba, Novello, Roddi et Verduno.
 

Le Barolo est considéré comme le nec plus ultra rouge italien, produit par 1.200 hectares délimités en DOCG depuis 1981, c’est LE VIN de nebbiolo. 
On envisage maintenant de délimiter une cinquantaine de Crus. 
Les amateurs Français seront tentés de faire le rapprochement avec le Côte Rôtie. 
D'un beau rouge grenat lumineux, exhalant des arômes de framboise et de truffe, très tannique, corsé, alcoolisé (au minimum 13%vol), puissant, mûr, il offre au palais des saveurs profondes.
Incontestablement complet et harmonieux, ce vin de grande race est capable, dans les meilleurs millésimes, de supporter avantageusement un vieillissement d'une quinzaine d'années. 
 

L'appellation simple garantit un élevage de 3 ans, dont 2 en fût de chêne ou de châtaignier;
la mention Riserva : 4 ans et Riserva speciale: 5 ans. 

Les vins de Serralunga et de Monforte sont plus tanniques, de longue garde.
A La Morra et Barolo, ils sont relativement plus légers et buvables plus jeunes. 
Il faut patienter au minimum 5 ou 6 ans avant de déboucher une bouteille.
Lorsque le vin est fait dans le style traditionnel, il convient de le décanter afin de l'aérer, et cela si possible 24 heures à l'avance.
Mais un style nouveau émerge, qui donne un vin plus léger et consommable plus jeune.
Quoi qu'il en soit, le Barolo accompagne bien les gibiers, truffes, champignons, viandes fumées et les fromages relevés.

 

5.5    Barbaresco

Le Barbaresco, DOCG depuis 1981, est un vin rouge de nebbioIo, produit au nord-est d'Alba,
autour de Barbaresco, Neive, et Treso. 
Quoiqu'issu du même cépage et élaboré dans des zones de production voisines du Barolo, le
Barbaresco s'avère assez différent de son illustre rival. 
Relativement plus léger et tendre, mais encore tannique et concentré, c'est l'un des meilleurs vins italiens, très distingués, complexes à souhait, avec un bouquet mûr de
sous-bois, de réglisse, de fumée, et une saveur épicée persistante. 

L'appellation simple garantit 12,5% vol et 2 ans de fût. 
La mention Riserva garantit 3 ans, et Riserva Speciale 4 ans. 
A attendre au minimum 4 ans, parfois 6 à 8, ils peuvent être conservés 10 à 15 ans. 
Ils accompagnent très bien les gibiers et le boeuf braisé et les fromages relevés.

 

5.6    Gattinara

 Cette DOCG doit son nom à un village du nord du Piémont, entre Turin et le lac Majeur, à l'est de Biella. 
Il s'agit d'un rouge d'excellente qualité et de longue garde issu de nebbiolo, mais admettant le bonarda dans une proportion de 10% maximum. 
Ce vin à la couleur intense, avec un fin bouquet floral et des notes épicées, corsé et tannique, dur dans sa jeunesse, se bonifie joliment avec le temps. 

L'appellation simple garantit que le vin a subi un élevage d'au moins 4 ans dont 2 en fût, et titre 12%vol au minimum.
A attendre au moins 4 ans, il peut être conservé une dizaine d'années.
Le Gattinara accompagne bien les viandes rouges sautées ou rôties, le gibier à plumes, le
gorgonzola.

 

5.7    Ghemme

Ce voisin du Gattinara, est produit en quantité restreinte, DOCG depuis 1997.
Outre le nebbiolo, il admet le bonarda et le vespolina.

Il subit un élevage de 4 ans dont 3 en fût.
Le résultat est un très bon rouge sec, aromatique, corsé, charpenté, tannique, titrant 12%vol, qui peut être conservé 8 à 10 ans.

 

5.8    Vins de barbera

 Le barbera est, après le sangiovese, le cépage le plus répandu en Italie.
Au Piémont, son terroir d'élection, il apparaît comme l'un des meilleurs cépages italiens, tannique, noir et acide. 
A condition d'en modérer le rendement , il peut fournir de très bons vins, colorés, savoureux, riches, puissants, auxquels l'âge mûr confère une grande harmonie.  

Deux DOC jouissant d'une grande réputation l'emploient exclusivement: 
Barbera d'Asti, le plus répandu.
Barbera d'Alba.

La mention "Superiore" garantissait 13%vol et un élevage d'un an en fûts.
A attendre 3 ans, et à boire à 6 ans maximum. 
Sous leur robe d'un rouge rubis intense, ces vins sont secs, ronds, savoureux. 
Le Barbera d'Alba est gras, corsé, de bonne garde sans toutefois excéder 5 ans.
Le Barbera d'Asti est plus léger et souple.

5.9    Les Langhe

Si vous demandez à un amateur de vin où se trouvent les Langhe, il ne saura probablement pas vous donner de réponse précise, mais il saura certainement vous dire qu’il s’agit du nom des terres du Barolo et du Nebiolo, du Barbaresco et du Dolcetto.
Des rouges remarquables, à accompagner avec de la truffe blanche, un « must » aujourd’hui. Passage obligé des touristes œnologues et gastronomes, les Langhe sont une destination idéale pour ceux qui souhaitent découvrir l’histoire et la culture à travers le paysage.
Un paysage qui mérite d’être découvert et valorisé dans son ensemble, en unissant la géographie à la mémoire, la culture matérielle à la culture littéraire.
C’est dans cet océan de collines qui se succèdent entre Cuneo et Savona que sont nés et ont fait naviguer leurs personnages de grands écrivains "provinciaux" comme Cesare Pavese, Beppe Fenoglio, Davide Lajolo et Giovanni Arpino.

 

 5.9.1  Dolcetto di Dogliani Superiore

 Lorsque l'on parle de cépage Dolcetto, on ne manque pas de remarquer le lien qui existe entre le village de  Dogliani et les collines environnantes.
Ce vin dont la qualité indéniable a été reconnue avec l'obtention, en 2005, de la dénomination d'origine contrôlée et garantie DOCG.
 

Le cahier des charges de production prévoit que le Dolcetto di Dogliani Supérieur ou Dogliani, au moment de sa mise sur le marché, qui prend effet le 1 er novembre de l'année suivant la récolte du raisin, réponde aux caractéristiques ci-après:
robe: rouge rubis;
bouquet: fruité, caractéristique;
saveur: sèche, goût d'amandes, harmonieuse;
degré d'alcool volumique total minimum: 13 %; acidité totale minimale: 4,5 pour mille;
extrait non réducteur minimum: 24 g/Iitre.

 

5.9.2  Dolcetto di Dogliani 

 Dès que l'on parle de Dolcetto, il est inévitable de faire référence au village de Dogliani, où la culture de ce cépage remonte au moins à l'année 1500, comme en témoignent divers documents conservés dans les archives communales. 

Le cahier des charges de production prévoit que le Dolcetto di Dogliani (DOC), au moment de sa mise sur le marché, réponde aux caractéristiques suivantes: 
robe: rouge rubis; 
bouquet: fruité, caractéristique;
saveur: sèche, goût d'amandes, harmonieuse;
degré d'alcool volumique total minimum: 11,5%;
acidité totale minimale: 4,5 pour mille;
extrait non réducteur minimum: 21 g/Iitre.  

 

5.10 Vins de Moscato Bianco

Environ cinquante communes des provinces d'Asti, Coni (Cuneo) et Alessandria, produisent le plus grand effervescent italien, sous deux appellations très voisines, toutes deux attribuées à des vins blancs, doux et fruités comme il sied à des vins de muscat.  

Ce sont des mousseux non millésimés que les Italiens préfèrent prendre "après le repas: 

  • Moscato d'Asti, de couleur jaune d'or, est un perlant qui doit titrer 11,5%vol.
  • Asti Spumante, ou Asti, plus pâle et d'une mousse en principe plus fine et plus
    persistante, titrant au moins 12%vol est plus réputé, mais cependant fait en cuve close.

        Ces deux appellations ont été promues DOCG en 1993.

  •  Moscato naturale d'Asti, plus léger, moins vif, ne résiste guère à la comparaison avec ses illustres rivaux.

 

6  CEPAGES

Le Piémont est surtout apprécié pour ses vins rouges, parmi lesquels on distingue le majestueux Barolo et Barbaresco.
Mais le plus connu des vins de la région est l'Asti Spumante blanc, doux et pétillant. 
L
es blancs comptent pour un quart dans la production totale du Piémont, et le moscato fournit une bonne partie des blancs.

 

6.1    Le Nebbiolo

 Le nebbiolo (ce nom dérive de nebbia, la brume fréquente au Piémont) est le meilleur cépage rouge italien, fournisseur des grands rouges que sont le Barolo, le Barbaresco et le Gattinara,
et d'autres remarquables: Carema, Ghemme, Sizzano, Nebbiolo d'Alba. 
 

Le nebbiolo est empreint d'une certaine amertume qui peut renforcer son caractère astringent si le vin n'est pas vinifié correctement. 
Sa longévité est proverbiale, il faut laisser à ses tanins le temps de s'adoucir, et la décantation sera de règle.

 

6.2    Le Barbera

 Le barbera, cépage rouge le plus répandu en Piémont (la moitié de l'encépagement) et l'un des plus grands italiens, est capable de donner des vins colorés, savoureux, puissants, tanniques et acides, mais aussi des vins de tous les jours.

 

6.3    Le Dolcetto

Le dolcetto, cépage piémontais peu acide donnant des vins à consommer en primeur.
Le dolcetto n'est cultivé qu'au Piémont. 

Ce cépage est vendangé précocement afin de garder un peu d'acidité. Il donne des vins légers, d'un rouge éclatant, parfumés, souples, ronds, moelleux, au léger goût d'amande.
En général, ce sont des vins pour accompagner un risotto, à boire dans l'année, à 13-14°C. Mais ceux venant des meilleurs producteurs peuvent être vraiment intéressants, au tiers, voire au quart du prix des Barolo.

Sept rouges portent le nom de ce cépage, suivi du nom d'origine: 

Dolcetto d'Alba est souvent considéré comme le meilleur.
Dolcetto di Diano d'Alba, très proche du précédent,
Dolcetto di Ovada, 
Dolcetto di Dogliani,
Dolcetto d'Asti,
Dolcetto d'Acqui, 
Dolcetto delle Langhe Monregalesi.

 

6.4    Le Brachetto

 Le Brachetto fait un aromatique rouge pétillant qui se retrouve sous le statut de DOCG en tant que Brachetto d'Acqui.

 

6.5    Le Freisa et le Grignolo

 Le Freisa et le Grignolo mènent la danse des autres rouges régionaux.
 Le Freisa donne des vins acidulés, qui doivent titrer au moins 1O,5%vol  peuvent se vinifier en sec, moelleux, tranquille ou pétillant naturel

 

6.6    Les cépages Blancs

 Le Muscat Blanc  à petits grains donne l’Asti Spumante DOCG.
L’Erbaluce donne des vins secs et parfumés.
Arnais Blanc.

  

7    LES VINS PRESENTES

  

7.1    L’Azienda Agricole BEVIONE Davide

Antonella et Davide Bevione sont non seulement viticulteurs mais dirige aussi un GITE AGRITURISMO ou l’on peut bien évidemment  déguster tous leurs vins mais aussi se délecter de leur cuisine familiale reprenant les meilleurs plats piémontais.
Ils y cultivent aussi les fameuses noisettes classées et servant à la fabrication de la plus fameuse pâte chocolatée.

Le gite et leur vignoble se trouve dans cette magnifique région des LANGHE à Farignano (Province de Cuneo), plus exactement « Localita Spinardi » à quelques kilomètres de Dogliani. 

Leur domaine s’étend sur 21 ha de terrain dans les collines. Ils y élèvent des vignes comportants les cépages : Dolcetto, Barbera, Nebbiolo mais aussi les fameux noisetiers piemontais. 

Voici les deux vins de leur maison que j’ai choisi de vous présenter: 

 

7.1.1  Dolcetto di Dogliani 2008 Bric dj Iriva – DOC - BEVIONE

 Ce vin constitue la base de la production de la maison Bevione.
Il est produit et affiner dans le respect des plus anciennes traditions vitivinicole.
La vigne, dont il provient, date de 1950 sur le Bric dj iriva ; c'est une colline qui anciennement comportait des oliviers dont il  reste encore quelque plants.
 

piemont,langhe,barolo,bevioneVendange : manuelle vers  fin septembre.
Caractéristiques organoleptique : le Dolcetto est un vin de basse acidité ;
couleur rouge rubis avec des parfums fruités, saveur  de cerises noires et d’amandes. 
Pour maintenir les meilleurs qualités' ; organoleptique le vin n'est pas filtré donc un éventuel dépot est possible. 
Accompagnements : grâce à sa versatilité, ce vin peut convenir pendant tout un repas, des hors d'oeuvre chauds aux secondes plats,
splendide avec viandes mixtes rôties et des assiettes aux truffes 
Degrés : de 13.5 à 14°
Prix : environ 6.50 eur 

 

Voici nos notes de dégustations en septembre 2010: 

La robe est cerise noire, nombreuses larmes très lentes.
Nez agréable ,puissant, les diverses nuances explosent et se bousculent : Violette, Anis, Réglisse, cassis, Amande, fruits compotés.
La bouche est plaisante, vin costaux ,très riches , arômes de fruits rouges et noirs, amandes.
Légère sécheresse en fin de bouche.
La persistance est très longue.
Conclusions:
Coup de coeur
Vin bien rond, charpenté. Le nez est impressionnant et la bouche très riche.
Il faut dire que son voisin n'est autre que le prestigieux Barolo, il a donc de qui tenir.

 

7.1.2  Dogliani 2008 – DOCG – BEVIONE

piemont,langhe,barolo,bevioneCe vin est le fleuron de chez Bevione , c’est un DOGC de couleur rubis intense au nez fruité et très persistant.
En bouche , il a du corps, bien charpenté, persistant avec des notes d’amandes et de fruits noirs.

Prix : Environ 11 eur  

Pour en savoir plus sur cette maison :
Site viticulteur : http://www.bevionevini.it
Agritourisme : http://www.agriturismobevione.it.

 

 Note : Pour voir notre cotation et la fiche de dégustation détaillée de ce vin, cliquer sur le lien en haut à gauche : Nos fiches et nos présentations

 

7.2    Barbera d’Asti - La vigna vecchia 2009 - Cossetti  - DOCG

 La propriété  de  San Colombano est au centre de la grande attention que la famille Cossetti réserve à la qualité des raisins.
Les Vignobles de cette propriété se trouvent en Castelnuovo Belbo et ont un âge moyen supérieur à 30 ans.
Le cépage prédominant est la Barbera, quelque petites vignes sont en Chardonnay, Cortese et  Dolcetto.  

Le Vin présenté :
Réserve historique de Maison Cossetti, qui rappelle dans le nom les origines d'une vigne spéciale dont l'âge porte à produire peu de grappes de très haute qualité. « La Vieille  Vigne» unit modernité et tradition dans une Barbera d’Asti de grand succès.

piemont,langhe,barolo,bevioneDÉNOMINATION :  Barbera d’Asti DOCG
CEPAGE :  Barbera 100%
VINIFICATION : Le raisin est ramassé en caissettes, fermentation des sucres en bassins d'acier à une température de 28/30 degrés
L'affinement minimum d'un an en tonneaux de chêne de 50 hl et une partie dans des barriques de second vin. Affinement en bouteille pour 6 mois avant la commercialisation.
CARACTÉRISTIQUES : Vin de moyen et  long vieillissement, la couleur est Rubis intense avec une nuance grenat  après quelques années.
Le Nez est très typique  de la Barbera avec de légères épices.
La saveur est pleine, harmonieuse, ronde.
ACCOMPAGNEMENT : Excellent avec les entrées traditionnelles, viandes à chaires blanches et rouges et avec des fromages plutôt légers
ALCOOL 13,5% Vol.

PRIX : 9.50 eur

Note : Pour voir notre cotation et la fiche de dégustation détaillée de ce vin, cliquer sur le lien en haut à gauche : Nos fiches et nos présentations 

 

7.3    BAROLO ROGGERI 2005 – DOCG – CIABOT BERTON

Fondé en 1964, la tête pensante de ce domaine est Marco Oberto, qui possède 12 hectares de vignes autour de La Morra, au coeur de Barolo, 8 sont plantés en Nebbiolo les autres 4 en Barbera et en Dolcetto.
Ses vignes se situent toutes dans la zone des 4 Crus les plus fins et parmi celles-ci, le Roggeri, est mis en bouteille séparément.
Tous les vins élevés  ici sont assez modernes, avec moins d'emphase sur l'extraction et le tannin et plus sur le fruit. 

piemont,langhe,barolo,bevione,dolcetto di doglianiDescription organoleptique trouvée sur le Net :
Couleur rouge rubis profonde avec tonalité de briques. 
Le nez est plein et riches avec des arômes de cerise, de framboise, de bois fumé et de prunes.
Le palais est plein et intense, avec des fruits noirs,  notes savoureuses de sous-bois, tannins très pleins mais mûrs. 

Description du  producteur :
Ce vin est fait à partir du Nebbiolo des vignes Roggeri situées à LA MORRA.
Le sol Argilo- Calcaire donne la structure à ce raisin.
Le vin subit une macération traditionnelle et est affiné en fût d’au moins deux ans conférant à ce Barolo Roggieri, puissance, élégance et longévité.
Notes d’épices et de fruits mûrs.
Structure très tannique.
Accompagnement idéal pour des viandes rouges et vieux fromages.
Prix : environ 30 euros

 Note : Pour voir notre cotation et la fiche de dégustation détaillée de ce vin, cliquer sur le lien en haut à gauche : Nos fiches et nos présentations 

 

7.4    Barbera d’Asti – Villa Terlina – Gradale 1998 – DOC

piemont,langhe,barolo,bevione,dolcetto di doglianiVilla Terlina étend ses 7 hectares sur le côteaux sud-est du village de Agliano Terme, au coeur du Piemont, région notamment renommée pour ses grand vins.
Le soulèvement géologique du miocène a créé un terroir très particulier. Les sols marneux-calcaires en surface reposent sur une couche de rocher de gypse cristalin.
Cette structure du terrain engendre une très bonne régulation hydrique et dans le même temps est la base de l’originalité des vins de Villa Terlina: structurés, minérales, élégants, avec une large palette aromatique et gustative.
L’encépagement est strictement autochtone: Barbera, Nebbiolo et Uvalino. Les vignes sont très vieilles avec une densité de plantation élevé.
La conduite est toujours raisonnée et éminemment écologique: on applique méthodes traditionnels et biodynamiques selon les nécessités des différentes parcelles.
Comme dans la cure du vignoble on refuse le formule toutes faites mais on recherche l’expression du terroir en adaptant la cuvaison et l’élevage selon le caractère du millésime.
Les interventions humaines sont limitées au minimum et les vins sont mis en bouteille sans collage ni filtration.

 

Les principales caractéristiques du Gradale sont sa structure ronde et souple et sa typique douceur aux fruits rouges accompagnée par des nuances épicées et tanins ronds. Il s’agit d’un vin qui s’ouvre facilement, pouvant être bu assez jeune, mais que avec l’âge évolue en développant une grande complexité.

Cépage : Barbera 100%

Vignes :
âge: année de plantation 1975
densité de plantation: 4.800 pieds/ha
sol: marne calcaires-argileuse
rendement: 60 q./ha

Vignifications : cuvaison 21 jours 

Prix : 13 eur ( En 2000…..)

Note : Pour voir notre cotation et la fiche de dégustation détaillée de ce vin, cliquer sur le lien en haut à gauche : Nos fiches et nos présentations

----------------------------------------------------------------------------------------

 LIENS VERS SITE ECCEVINO :

Pour voir les Fiches détaillées et la Présentation Complète:  Site Eccevino