14/06/2008

Quelques Flacons d'ARGENTINE

 

Sur un air bien connu………… 

   Elle ..avait ..de tout petits flacons, ARGENTINE, ARGENTINE………..

Eh oui, il faut le faire, il l’a fait, c’est comme cela qu’ALAIN MOREAU nous a présenté son exposé sur l’ARGENTINE .

 

 Voici donc
Quelques petits flacons
D'Argentine, d'Argentine

                                                                                                                                      

Contenu :

 

 

•1        HISTORIQUE

 

Ce sont les Espagnols qui ont introduit la viticulture en Argentine dès le XVIe siècle. Les premiers ceps de Vitis vinifera, en provenance d'Europe, sont arrivés à Cuzco (Pérou). De là, ils ont gagné le Chili en 1551, puis quelques années plus tard l'Argentine. Ce sont surtout des prêtres catholiques, en particulier le Père Juan Cidron, qui sont à l'origine du vignoble argentin.

Ensuite, des Jésuites et des Augustins ont planté de la vigne aux environs de leurs couvents pour avoir du vin pour célébrer la messe. C'est au début des années 1850 qu'un agronome français : Pouget, a introduit plusieurs cépages français, dont le Malbec. Mais il fallut attendre le début du XIXe siècle et l'arrivée des colons italiens et espagnols pour voir la vigne se développer de façon intensive, en particulier dans la région de Mendoza. Située loin de l'océan et de ses débouchés, cette région a bénéficié de la mise en service de la ligne de chemin de fer Mendoza Buenos Aires à la fin du XIXe siècle (1885).

 

•1.1      QUELQUES CHIFFRES

 

Vaste pays (cinq fois la France), avec 4000 kilomètres du Nord au Sud et 1200 km d'est en ouest, l'Argentine est divisée en 24 provinces. Celle de Mendoza, au pied de la Cordillère des Andes, constitue un véritable océan de vigne dans le désert. En effet, l'eau en provenance des Andes permet de pratiquer l'irrigation. Ce procédé déjà utilisé par les Indiens est actuellement appliqué de façon intensive.

 

À la fin des années 1970, la superficie plantée en vigne était de 350 000 hectares, elle n'est plus que de 210 000 hectares environ. Néanmoins, avec une production de l'ordre de 12 à 15 millions d'hectolitres par an, l'Argentine est actuellement le cinquième producteur mondial et un des principaux pays consommateurs avec un peu plus de 35 litres par an et par habitant. Elle était de 70 litres au début des années 1970.

Comme dans la plupart des pays "gros consommateurs", on constate une certaine désaffection pour les vins de table au profit des vins de qualité. Cela se traduit par une modification de l'encépagement et une diminution des rendements.

 

L'Argentine importe très peu de vin, en revanche, les exportations ont fortement progressé ces dernières années.

Principaux clients : le Japon, le Royaume-Uni et les USA

 

Fin 2002, l'Argentine a adopté un plan fixant les objectifs pour les 15 ans à venir: renforcement des exportations vers les pays de l'hémisphère nord et l'Amérique latine tout en confortant le marché intérieur.

 

Retour Contenu

 

•2        GEOGRAPHIE - TERROIR - SOL

La patrie du tango, du Che, de Gabriella Sabatini et de Diego Maradonna est aussi un pays de grands vins ! L'Argentine est aujourd'hui le 5e producteur mondial de vin avec une production de 12 millions d'hectolitres par an (le premier étant la France avec 50 millions d'hl). Aujourd'hui, l'Argentine exporte 10% de sa production : c'est 6 fois plus qu'il y a 20 ans, et le vin, surtout, est largement meilleur ! En effet, l'Argentine, à force de rénovations et de modernisations, propose aujourd'hui des Malbec, des Chardonnay ou des Cabernet de grande qualité. Une tendance accrue par l'arrivée de grands œnologues en quête de terroirs d'exception. Le pays a de quoi faire rêver : 200 000 hectares de vignobles, s'échelonnant de 600 à 1200 mètres d'altitude (pour un maximum de 500 mètres en France), des terres vastes aux sols riches et variés, des journées chaudes, sèches et ensoleillées, des nuits fraîches. Sans oublier la mythique Cordillère des Andes, véritable Mère Nature pour ces vignes blotties en son sein, à l'abri des vents humides de l'océan Pacifique, et recueillant de ses cimes tout l'oxygène et toute l'eau dont elles ont besoin. On ne saurait parler des vins argentins sans faire allusion au malbec, tant ce cépage importé des terres bordelaises, a trouvé en Mendoza, Neuquèn, Salta ou encore Rio Negro, ses régions de prédilection. Aujourd'hui, le Malbec brandit haut en couleurs la bannière de l'Argentine viticole. Une star nationale propulsée au-devant de la scène internationale grâce à ces "fincas" et "bodega" (Catena Zapata, Zuccardi ou encore Terrazas de los Andes) qui cultivent avec passion ces vins rouges regorgeant d'arômes de cassis, de prune de Damas et d'épices. L'Argentine est, sans conteste, en train de devenir le nouvel Eldorado des amateurs de sensations fines...

 

Retour Contenu

 

•3        LES APPELLATIONS

 

•3.1      LA LÉGISLATION

 

Pendant très longtemps la législation argentine a fait preuve de beaucoup de laxisme au niveau de la dénomination des vins. Il n'était pas rare de trouver des vins portant les appellations "Chablis, Margaux, Rioja" etc. De gros efforts ont été entrepris pour remédier à ces abus. Exemple: décret de Janvier 1944 interdisant l'expression "cidre Champagne" mais aussi et surtout la loi d'octobre 1999. Actuellement, l'Argentine fait de gros efforts pour se mettre en conformité vis-à-vis des autres pays producteurs.

Par ailleurs, la loi du 6 novembre 1959 a créé l'institut National de Vitiviniculture dont le siège est à Mendoza. Cet organisme est maintenant présent dans toutes les provinces. Il contrôle la production vitivinicole au niveau de l'encépagement, de l'élaboration des produits et de leur commercialisation.

Plus près de nous, il faut citer la loi sur les appellations d'origine à Mendoza en 1993 (voir encadré) et la loi de 1999. Cette dernière a doté l'Argentine d'un système national de dénominations géographiques. Trois désignations sont ainsi définies, organisées et protégées:

- L'Indication de provenance, réservée exclusivement aux vins de table et aux vins dits régionaux.

- L'Indication géographique.

- La Dénomination d'Origine Contrôlée (DoC).

 

Les deux dernières sont réservées aux seuls vins de qualité.

 

 

Retour Contenu

 

 

•3.2      PRINCIPALES RÉGIONS ET ZONES DE PRODUCTION

 

Les vignobles sont situés essentiellement au pied de la Cordillère des Andes. Cette dernière protège les vignes des vents venant du Pacifique et fournit l'eau indispensable pour l'irrigation. La plupart des vignobles sont des vignobles d'altitude (entre 300 et 1500 m). Les sols, souvent d'origine alluviale, contiennent beaucoup de galets.

 

Les régions de production sont réparties en trois groupes eux-mêmes répartis en "subrégions" :

 

- Région du nord-ouest : avec les provinces de Salta, Catamarca, La Rioja et Tucuman.

 

- Région centre-ouest: avec les provinces de Mendoza et San Juan.

 

- Région de Patagonie: avec les provinces de Rio Négro et Neuquén.
Retour Contenu

 

•3.2.1    La région nord

 

Indépendamment des vins issus de cépages européens, la région du nordouest est surtout connue pour ses vins issus du cépage Torrontés tipo riojano, introduit ici dès le XVIe siècle, par les missionnaires.

 

Cette région comprend trois sousrégions: Valles calchaquies, Valles de Cantamarca et Valles de la Rioja (attention à ne pas confondre avec la Rioja espagnole). La Rioja produit des vins et des raisins de table. Catamarca est divisée en deux zones: l'une très chaude produit essentiellement des raisins de table et des vins destinés à la distillerie, l'autre des vins de qualité. Les vignobles de Salta, les plus septentrionaux d'Argentine sont situés en altitude (1 700 mètres). Ils sont donc parmi les vignobles les plus hauts du monde. Ils bénéficient d'un climat frais pour la région ce qui permet d'y élaborer des vins de qualité, entre autres, les Torrontés de Cafayate.

 

Retour Contenu

 

•3.2.2   Région centre-ouest avec les provinces de Mendoza et San Juan

 

Cette région représente 90 % des surfaces plantées en Argentine, dont 70 % pour la seule province de Mendoza. C'est dans cette région que sont installés les producteurs les plus importants et les plus renommés. C'est ici qu'a été créée la première appellation d'origine contrôlée pour un vin argentin : Lujan de Cuyo.

 

La région centre-ouest est divisée en 5 sous-régions :

 

Valles de San Juan, au nord de Mendoza, avec un climat très sec, elle a longtemps produit beaucoup de vin ordinaire et de raisins de table. De nos jours, on y élabore d'excellents vins à partir de la syrah.

 

Zona alta del rio Mendoza, considérée comme la meilleure d'Argentine. C'est la zone de prédilection pour le Malbec, mais sont également présents: Cabernet Sauvignon, Merlot, Syrah...

 

Zona este de Mendoza, production très importante en volume.

 

Valle de Uco, entre 900 et 1200 m d'altitude, convient parfaitement aux vins blancs aromatiques.

 

Sur de Mendoza, entre 450 et 800 m d'altitude, connue pour ses chenins blancs, entre autres...

 

Retour Contenu

 

 

•3.2.3   Région de Patagonie

 

Cette région, la plus au sud du vignoble argentin, a un climat beaucoup plus frais que les précédentes. Avec la zone viticole d'Alto Valle del Rio Negro, elle est surtout connue pour ses vins blancs.

 

Retour Contenu

 

 

•4        LE CEPAGE TORRONTES

Le grand vin blanc d´Argentine

Le torrontes est une des grandes fiertés du vignoble argentin. Les meilleurs se trouvent en province de Salta, sur un haut plateau à 1700 mètres d´altitude, près du village de Cafayate. Les maisons les plus en vue sont Arnaldo Etchart et Michel Torino. Certains terroirs en altitude de Mendoza en produisent également de remarquables : notamment à Lujan de Cuyo...

Ce cépage est certainement arrivé d´Espagne, mais il n´a été identifié qu´après la deuxième guerre mondiale. C´est le torrontes rojiano qui est le plus répandu. On le retrouve de l´autre coté de la Cordillère où il participe activement à la composition du Pisco Chilien. Au Chili, on l´appelle Muscat d´Autriche.

Le Torrontés (torrontes) est un cépage blanc argentin. Il serait un croisement du muscat d'Alexandrie et du criolla chica (appelé mission en Californie).

Il s'épanouit surtout en altitude. Les hautes vallées lui permettent de pousser parfois jusque 1700 mètres. Le vent frais, le sol aride et très exposé au soleil lui conviennent parfaitement. Il y mûrit dans d'excellentes conditions. La province de Salta, dont la région de Cafayate constituent ses endroits de prédilection.

Il y a trois types de torrontés: riojano, mendocino et sanjuanino. Le premier est le plus fruité et donne les vins de meilleur qualité. C'est le cépage blanc emblématique du pays, tout comme le malbec est le porte-étandard du pays  pour le rouge.

Il serait aussi parent du cépage qu'on appelle au Chili muscat d'Autriche et qu'on fait pousser à haut rendement pour produire du pisco.

Il y a aussi un cépage dénommé torrontés en Espagne, mais il n'aurait aucun lien de parenté avec celui d'Argentine.

Retour Contenu

 

 

•5        LES VINS PRESENTES

nom

cépage(s)

région

sous-région

millésime

point de vente

propriétaire

en fûts de chêne

° alcool

Etchart

torrontes

nord-ouest

 salta(cafayate)

2006

carrefour

Etchart

 

 

michel torino

torrontes

nord-ouest

valles calchaquies

2007

colruyt

Torino

 

 

santa cecilia

sangiovese

centre-ouest

mendoza

2007

delhaize

La Agricola

 

13

la celia

malbec

centre-ouest

valle de uco

2003

match

finca La Celia

12 mois

14

argento

malbec

centre-ouest

mendoza

2007

colruyt

bodegas esmeralda

3 mois français et américain

13

trivento

malbec

centre-ouest

mendoza

2005

delhaize

Trivento bodegas

5 à 7 mois français

13,5

michel torino

tannat

nord-ouest

 salta(cafayate)

2003

colruyt

Torino

 

13,5

 

Liens vers fiches de cotation : GOTO

Retour Contenu

 

•6        CONCLUSION.

 

En préparant ce travail, je me suis rendu compte que la documentation était encore très parcellaire, en constante évolution et parfois contradictoire.

Le vin du nouveau monde et d'Argentine en particulier est en pleine expansion et méritera, je pense, un détour dans un an ou deux pour pouvoir nous faire une idée de l'évolution.

Retour Contenu

 

•7        Carte vinicole d'Argentine

 Argentina_-_Map_-_Provinces_with_names

Retour Contenu

 


LIENS VERS SITE ECCEVINO :  

Pour voir les fiches de cette présentation : Fiches de dégustation 

Voir le texte complet (et illustré) sur notre site : Présentation

Pour voir d’autres présentations complètes : Site Eccevino

19:11 Écrit par gpalm dans Argentine, Vins du Monde | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : argentine |  Facebook |